Nos réseaux sociaux

Nos évènements

Mai 2019
lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche
29 avril 2019 30 avril 2019 1 mai 2019 2 mai 2019 3 mai 2019 4 mai 2019 5 mai 2019
6 mai 2019 7 mai 2019 8 mai 2019 9 mai 2019 10 mai 2019 11 mai 2019 12 mai 2019
13 mai 2019 14 mai 2019 15 mai 2019 16 mai 2019 17 mai 2019 18 mai 2019 19 mai 2019
20 mai 2019 21 mai 2019 22 mai 2019 23 mai 2019 24 mai 2019 25 mai 2019 26 mai 2019
27 mai 2019 28 mai 2019 29 mai 2019 30 mai 2019 31 mai 2019 1 juin 2019 2 juin 2019

Contactez-nous

Vous souhaitez vous inscrire à nos ateliers, avoir des informations concernant nos produits ou nous rejoindre en stage ou en service civique, contactez-nous !

Email
asso@ugop.fr
label@ugop.fr

Téléphone
09 73 12 65 42

Adresse
12 rue Tourneux
75012, Paris
France

Nos réseaux sociaux

Portrait de Camille, intervenante à l’école Jean Rostand à Bondy

Cela fait déjà 5 ans que l’association UGOP dispense des ateliers théâtre et musique dans le cadre des «TAP» liés à la réforme des rythmes scolaires. Partout dans Paris et à Bondy, c’est plus d’une trentaine d’intervenants diplômés qui assurent l’animation dans les écoles maternelles. Et parmi eux, la jeune Camille, aussi coordinatrice culturelle à UGOP. Animatrice chevronnée, elle dirige un atelier tissage auprès des 6-11 ans dans la ville de Bondy tous les lundis et jeudis.

Le BAFA en poche, Camille orchestre des ateliers manuels et culturels depuis 2 ans au sein d’UGOP. Cette année, l’initiation au tissage est au cœur de ses activités dans l’école élémentaire Jean Rostand à Bondy.

 

Tu as une longue expérience avec les enfants, de la maternelle au collège. Encadrer des activités avec des élémentaires (6-11 ans), c’est plus facile ?

Je ne fais pas de différence entre les âges, il s’agit simplement de s’adapter dans ses activités. La pédagogie est différente entre un enfant de 4 ans et un primaire de 9 ans par exemple. Pour les petits, il faut prendre plus de temps dans l’accompagnement mais ils comprennent aussi facilement que les grands. Dans tous les cas, j’essaye de les rendre le plus autonome possible dans leur pratique.


En ce moment, tu réalises un atelier tissage dans une école élémentaire. Qu’est ce que tu fais exactement ?

Il s’agit d’apprendre aux enfants la technique du tissage sous un angle éco-responsable. Nous utilisons des cadres à tisser en carton et pour le tissu, nous utilisons des vieux tissus destinés à être jetés. L’atelier se déroule sur six semaines. Les enfants apprennent à découper, à monter la trame du tissage, à tisser. Ils travaillent en groupe, les enfants les plus rapides aident les autres.

Pour finir, les enfants peuvent transformer leur création en pochette, en attrape-rêve, trousse ou bandeau.
Pour cette fin d’année 2018 – 2019, on présentera un tissage géant aux parents, aux professeurs des écoles et qui sera affiché dans la cour de l’école. L’occasion de faire le bilan et d’échanger sur leur expérience.

 

Pour ton atelier, tu utilises des tissus usés. Comment tu abordes la notion de recyclage avec les enfants ?

Oui, au delà des travaux manuels, j’essaye d’initier le recyclage dès le plus jeune âge. Les vieux vêtements abîmés et fripés se transforment en jolis carrés colorés de tissage.
Les enfants comprennent vite que l’on peut donner une deuxième vie aux objets destinés à être jetés.

Tout comme Camille, beaucoup d’animateurs interviennent deux fois par semaine dans les écoles franciliennes. Théâtre, musique, chant, ateliers manuels, tout est possible ! UGOP est toujours en recherche d’intervenants tout au long de l’année. Pour plus de détails, n’hésitez pas à jeter un œil sur nos offres d’emplois ici.

 

                     

You don't have permission to register