Nos réseaux sociaux

Nos évènements

Avr 2019
lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche
1 avril 2019 2 avril 2019 3 avril 2019 4 avril 2019 5 avril 2019 6 avril 2019 7 avril 2019
8 avril 2019 9 avril 2019 10 avril 2019

Catégorie: GeneralRéunion CPAE et REV du 12e.

Réunion CPAE et REV du 12e.
11 avril 2019 12 avril 2019 13 avril 2019 14 avril 2019
15 avril 2019 16 avril 2019 17 avril 2019 18 avril 2019 19 avril 2019 20 avril 2019

Catégorie: GeneralGrande Chasse aux œufs !

Grande Chasse aux œufs !
21 avril 2019
22 avril 2019 23 avril 2019 24 avril 2019 25 avril 2019 26 avril 2019 27 avril 2019 28 avril 2019
29 avril 2019 30 avril 2019 1 mai 2019 2 mai 2019 3 mai 2019 4 mai 2019 5 mai 2019

Contactez-nous

Vous souhaitez vous inscrire à nos ateliers, avoir des informations concernant nos produits ou nous rejoindre en stage ou en service civique, contactez-nous !

Email
asso@ugop.fr
label@ugop.fr

Téléphone
09 73 12 65 42

Adresse
12 rue Tourneux
75012, Paris
France

Nos réseaux sociaux

Soirée participative du 20 mars : Retour sur une expérimentation réussie

Mercredi 20 mars, la salle du théâtre Elizabeth Czerczuk accueillait une représentation particulière. 5 tables dispersées devant la scène, entourées de quelques chaises, attendent patiemment les participants du soir. Il est 18h30 et l’équipe d’UGOP Radio termine les préparatifs pour couvrir la soirée. A l’aide d’un smartphone et d’un petit micro, Jean, Victor et Julien se préparent à couvrir sur Facebook Live l’ensemble de l’évènement : une rencontre organisée par le conseil de quartier Nation-Picpus autour de l’arrivée de l’université Sorbonne-Nouvelle dans le quartier en septembre 2020. Pour revoir le déroulé de l’évènement, rendez vous sur notre page Facebook .

Une fois la soirée terminée nous avons pris le temps de discuter avec deux des participants. Voici leurs impressions :

 

Interview de Sélim, habitant du quartier Picpus :

Julien : Bonsoir Sélim, la soirée vient de se terminer. Ma première question, quel est votre ressenti en tant qu’habitant du quartier sur la rencontre de ce soir ?

Sélim : Je pense que c’est une soirée où on a pu apprendre beaucoup sur la nouvelle université. Moi à la base c’est pour ça que je suis venu. Pour moi c’est une soirée réussie parce qu’elle nous a permis d’échanger entre les différents acteurs. On a discuté avec les lieux culturels, les habitants ou encore les arrivants de l’université, personnels et étudiants. Donc pour moi l’objectif est rempli !

J: Au niveau du déroulement de la soirée, c’était un peu particulier ce soir puisque cette rencontre était une expérimentation de la part du conseil de quartier. Comment l’avez-vous vécue ?

S: Oui j’ai entendu dire que c’était une expérimentation. C’était plutôt réussi et bien organisé. Il y avait cinq tables et sous forme d’ateliers les idées ont bien circulé. En tout cas à la table où j’étais ça a été le cas. Les échanges ont été constructifs.

J: Quel était la thématique de votre table ?

S: La culture se partage.

J: Avez-vous trouvé que les discussions étaient ouvertes ? Tout le monde a pu prendre la parole ?

S: Alors c’est à dire qu’à ma table les participants c’étaient surtout la Sorbonne d’un côté et les acteurs culturels de l’autre, les théâtres, les libraires, etc. Donc il y avait beaucoup de bienveillance. Tout le monde avait intérêt à établir des partenariats donc oui la discussion était plutôt ouverte. Mais après on a pu apporter des idées de partenariats pour les étudiants et les habitants.

J: Cette soirée n’est apparemment qu’un début, est ce qu’elle t’a donné envie de suivre l’évolution du quartier autour de l’université Sorbonne Nouvelle ?

S: Oui, parce que c’est intéressant de savoir comment cela va se poursuivre, notamment au niveau des groupes de travail. Il faut qu’ils se revoient pour continuer à travailler ensemble. Il faut que les idées qui ont émergées à ma table pour promouvoir la culture se mettent en place dans le quartier. Et donc il faut que ça se poursuive et que ce genre d’évènements se reproduisent.

J: Enfin, est ce que vous voyez des choses à améliorer à propos de la soirée ?

S: Il y a toujours quelque chose à améliorer, surtout quand c’est la première. Peut-être éventuellement le timing qui était un peu trop court. J’aurais bien aimé avoir une heure de plus pour échanger pendant l’atelier. Ils peuvent aussi essayer de mieux organiser les tables en prévoyant le nombre de participants pour chaque thématique. Mais sinon dans l’ensemble c’était très réussi et très peu chaotique.

 

Interview de Nicolas membre du conseil de quartier Picpus-Nation :

Julien : Bonsoir Nicolas, vous êtes conseilller de quartier pour Picpus-Nation, vous vous êtes occupé de l’organisation de la soirée. Quel est votre ressenti à la fin de celle-ci ?

Nicolas : Mon ressenti c’est qu’on a jamais eu autant de personnes à une réunion du conseil de quartier. Normalement on est dix, quinze personnes et là en mettant en avant cette thématique on a réussi à réunir beaucoup plus de personnes puisqu’on est presque une centaine. Et donc c’était une une belle soirée. Maintenant il faut voir comment vont être organisées les futures étapes à partir des idées de ce soir. En tout cas il y a eu une belle dynamique.

J: Cette dynamique a été mise place avec un dispositif différent de ce que vous avez l’habitude de faire dans le conseil de quartier avec plus d’échanges et d’interactions. Comment avez-vous perçu cette nouveauté ?

N: C’est vrai que c’est une expérimentation, d’ailleurs il y a d’autres conseils de quartiers de Paris qui la font donc on va voir ce que ça donne. En tout cas moi j’avoue qu’en tant que conseiller de quartier j’allais beaucoup moins aux réunions du conseil. Je voyais que ça tournait souvent en rond et qu’il n’y avait pas beaucoup d’idées qui en sortaient. C’était souvent les mêmes personnes qui prenaient la parole. Mais on n’arrivait pas à toucher les autres gens du quartier. Et quand j’ai entendu parler de cette expériementation, je me suis dit : « c’est sur ce genre d’initiative qu’il faut aller ». C’est à dire une grande réunion comme ça où on réunit plein d’idées et ensuite en travaillant en petit groupe, on avancera sur des projets précis avec les personnes qui sont interéssées. C’est un moyen d’attirer les personnes qui sont attiré par un sujet en particulier. Je pense que c’est comme ça que notre conseil de quartier doit fonctionner maintenant.

J: Pouvez-vous nous expliquer comment ça s’est passé concrètement les échanges sur les tables thématiques ?

N: Alors sur chaque table il y avait des personnes invitées spécialisées sur les thèmes. Par exemple sur ma table qui portait sur la mobilité, il y avait un représentant de la voirie ainsi que le représentant de Paris en Selle, une association de cyclistes. Au début, on leur a laissé la parole pour qu’ils se présentent. Et ensuite on a fait une sorte de brainstorming en gardant en tête qu’il y avait une restitution quarante minutes après. Chaque personne autour de la table a participé et a pu donner son avis.

J: C’est donc un bilan plutôt positif de la soirée du point de vue du conseil de quartier ?

N: Alors on attend quand même de voir sur quoi cela va déboucher mais en tout cas moi je suis persuadé que ça fonctionne. On le voit il y a beaucoup de monde, le sujet les intérèsse. Je pense qu’il faut poursuivre sur cette dynamique avec les gens qui sont prêts à s’impliquer pour continuer à réfléchir sur des projets concrets.

Pour voir toutes les restitutions de la soirée, vous pouvez vous rendre sur notre page Facebook et retrouver toutes les vidéos de la soirée en suivant ce lien.
You don't have permission to register